Challenge Mayam 2016 : Un pas vers l’entreprise

Comme chaque année depuis six ans s’est tenu, du 7 au 14 décembre 2016, le challenge étudiant Mayenne Arts et Métiers (MayAM), co-organisé par l’antenne Ensam de Laval, Laval Mayenne Technopole (LMT) et le groupe Arts et Métiers de Maine et Loire.

L’équipe ayant planché sur l’optimisation de l’expérience des auditeurs de France Bleu Mayenne a remporté le trophée MayAM, remis ici par Gilbert Paulezec (An. 71), du Groupe de Maine et Loire [au centre], ainsi que celui de la créativité.

«Nos étudiants sont confrontés directement aux problématiques des entreprises participantes et doivent répondre à leurs besoins. C’est l’occasion pour eux de tester des idées et d’utiliser les compétences acquises pendant leur cursus, c’est un vrai pas dans le monde de l’entreprise», explique Simon Richir (Li. 84), cheville ouvrière de l’événement.

Cette année, 47 étudiants du mastère MTI 3D, regroupés par équipe, avaient une semaine pour apporter des solutions concrètes à huit entreprises du département (1) sur diverses thématiques – marketing, produit, service… – liées aux technologies innovantes. Ils ont ainsi visité l’entreprise pour laquelle ils allaient plancher, pris connaissance de ses besoins, proposé au moins trois idées et développé une maquette. «Une belle manière d’initier l’innovation dans les PME», souligne Christian Travier, directeur de LMT.

Quatre prix ont été distribués par deux jurys, dont l’un, composé à 100% de gadzards, était présidé par Gilbert Paulezec (An. 71). La solution de communication innovante conçue pour la radio France Bleu Mayenne a ainsi remporté deux prix : le trophée MayAM des gadzarts et le Prix de la créativité. Celui de la réalisation technique est allé au projet conduit pour Gendry Forage (visualisation des diverses étapes d’un chantier). Et le Grand Prix du jury à la solution de fidélisation client conçue pour l’entreprise Neoshop.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.