Dans quels trains voyagerons-nous demain ?

Concurrence, coûts de maintenance excessifs, offres inadaptées ou désaffection des voyageurs : les raisons sont nombreuses pour expliquer les difficultés du rail en France. Mais un renouveau est possible. L’industrie ferroviaire innove désormais à marche forcée pour repousser les limites du train en termes de prix de revient, de confort, de sécurité et d’impact environnemental.

Le projet américain Hyperloop One, infrastructure tubulaire basse pression de transport à grande vitesse, relève encore de la science-fiction. Mais fait figure de laboratoire pour perfectionner certaines technologies existantes comme la sustentation magnétique. (Photo : HTT/Jumpstartfund)

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.