Et si la métrologie devenait un service

Encore aujourd’hui, le coût de la métrologie industrielle, volet du contrôle qualité, est ressenti comme une charge qu’il est souhaitable d’externaliser, un peu comme la paie ou la gestion des factures. Les promoteurs de la «métrologie en tant que service» («metrology as a service») affirment qu’une optimisation de la prise de mesures est source d’importantes économies.

metrologie
Interface de surveillance d’usinage pour des essais de coupe. Photo : DR

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.