Filières industrielles

“La “blockchain” est l’outil d’un monde déjà en révolution”

Pour Laurent Leloup, la technologie «blockchain» va trouver des applications dans de nombreux domaines, bien au-delà des monnaies cryptographiques. La suppression des tiers de confiance va induire des bouleversements et d’énormes économies. Elle touchera les banques, la logistique, la traçabilité… C’est une profonde transformation sociétale.

Contenu “premium” contre pub

La jeune start-up Moonkey propose d’élargir l’audience des contenus haut de gamme en ligne en soumettant leur accès au visionnage préalable d’une vidéo publicitaire.

Des lycéens imaginent demain

La finale des huitièmes olympiades des Sciences de l’ingénieur s’est déroulée le 17 mai à Polytechnique. Les lycéens présentaient 66 projets issus des 1 350 qui avaient concouru dans les différentes académies. Encore une fois, l’originalité, la passion et l’innovation étaient au rendez-vous.

Une PMI en route vers le futur

L’industrie du futur n’est pas réservée aux seuls industriels pourvus de lourds moyens d’investissement et d’un large vivier de compétences. Les entreprises de taille plus modeste peuvent aussi s’y inviter. C’est le cas du Haut-Garonnais Cauquil, qui mise constamment sur des technologies améliorant ses processus de fabrication dans ses 23 centres d’usinage.

Offensives numériques

Mouvement irrépressible, les technologies numériques imposent une mutation de la chaîne de valeur. Après l’état des lieux, parlons ici de ces industriels qui ont été parmi les premiers à s’emparer du phénomène, histoire de conserver la maîtrise de leur relation client.

Faire bonne mesure

En production comme en maintenance, les mesures sont déterminées lors de la conception du produit et du développement des processus de fabrication. En R&D, la panacée n’existe guère : il est nécessaire de coupler différentes techniques, d’expérimenter avec une approche multi-échelle en s’appuyant sur de la modélisation et de la simulation numérique.

“La collaboration garantit la cohérence”, Thierry Coorevits

Thierry Coorevits, maître de conférences et responsable du laboratoire de métrologie de Lille au sein de l’ensemble Mechanics Surfaces and Materials Processing, explique pourquoi on ne peut pas se passer de collaboration entre services ou entre laboratoires en matière de mesure.

Des calculs réalisés en milieu hostile

À chaque application sa solution de contrôle. Les équipes de développement de Cybernetix conçoivent des systèmes de mesure personnalisés pour répondre aux exigences des environnements industriels les plus sévères.

Le Cetim homologue un prototype d’exception

Le fabricant d’instruments scientifiques Bruker a conçu une machine inédite pour mesurer les forme et topologie de surface de petites pièces. L’Américain a confié au Cetim l’un de ses prototypes pour en valider les performances.