TIC / Numérique

La chaîne de la valeur en mutation

Contrairement à celle des services, la chaîne de valeur de l’industrie est encore préservée : à chaque étape, de la conception à la livraison du produit, une valeur s’ajoute, bénéficiant à chacun. Le numérique pourrait modifier les fondements économiques de la chaîne et les seigneurs d’aujourd’hui devenir les vassaux de demain. Premier volet de cette enquête en trois actes : l'état des lieux.

L’intrication longue distance

Une centaine de personnes étaient présentes le 17 janvier 2017 pour assister à une conférence organisée par la Coordination des associations techniques de Montluçon, à laquelle appartient la représentation locale d’Arts & Métiers Alumni. Sur l’estrade, Robert Desbrandes (Cl. 41) a détaillé une expérience qui pourrait révolutionner nos télécommunications.

L’industrie dit oui à la réalité virtuelle

On en parlait comme d’une promesse. Les réalités virtuelle et augmentée sont à présent opérationnelles au cœur des processus industriels, de la conception à la maintenance, en passant par l’exploitation. La France s’engouffre dans le sillage de sociétés dynamiques, telles Diota ou Image & Process, ou dans celui d’une manifestation mondiale comme le Laval Virtual. Et les formations d’ingénieurs, dont celles d’Arts & Métiers, accentuent le mouvement.

Le Laval Virtual 2017 crève l’écran

Le salon Laval Virtual, événement mondial le plus important du secteur, se tiendra dans la capitale mayennaise du 22 au 26 mars. Son directeur général nous en dévoile les temps forts et les nouveautés.

Diota, acteur inventif de l’usine numérique

On peut être une jeune entreprise et se réinventer avec succès. C’est le cas de Diota, ex-société de services informatiques devenue leader de solutions de réalité augmentée dédiées à l’industrie.

Un doyen bien vivace

Plus ancienne école de réalité virtuelle et augmentée en France, l’Institut Image de Chalon-sur-Saône fête son vingtième anniversaire. Prochain projet ? Participer au développement de la Cité de l’économie créative et de l’ingénierie numérique portée par le Grand Chalon.

Paztec nous balade sur tablette

Se lancer dans le secteur de la réalité virtuelle et augmentée avec un capital de 60 000 euros est un pari un peu fou, que trois gadzarts sont en train de gagner face à des mastodontes de la taille de Dassault Systèmes. Rappel des faits.