Transport / Logistique

Objectif zéro accident pour ZF

Automatiser davantage la conduite afin d’augmenter la sécurité du conducteur et des passagers, tel est le sens des dernières innovations présentées par l’équipementier automobile ZF. Les fruits de cette politique, baptisée Vision Zero (1), sont déjà là.

Une logistique agile

La chaîne d’approvisionnement se complexifie, d’une logistique maîtrisée sur de gros volumes et monoclient à une logistique de consommation diversifiée à plus faibles volumes de commandes et clients multiples. Pour ses clients industriels, le directeur général de BMV, Jean-Alexandre Manchès (Cl. 201), imagine un cas de figure extrême et des solutions astucieuses. L’agilité par l’exemple.

“La chaîne d’approvisionnement doit se moderniser”, Philippe Bornert

Pour Philippe Bornert (An. 96), PDG de la société de conseil Agilea, l’aéronautique n’a pas la chaîne d’approvisionnement qu’elle mérite. Il faudrait que l’augmentation des cadences de production soit l’occasion de standardiser les processus et les échanges d’informations logistiques.

Ça pulse à Villaroche

Face à l’afflux de commandes, Safran Aircraft Engines a réorganisé sa chaîne d’assemblage de Villaroche pour être capable de produire des moteurs à des cadences inédites. Une «pulse line» inspirée de l’automobile est en rodage.

Dans quels trains voyagerons-nous demain ?

Concurrence, coûts de maintenance excessifs, offres inadaptées ou désaffection des voyageurs : les raisons sont nombreuses pour expliquer les difficultés du rail en France. Mais un renouveau est possible. L’industrie ferroviaire innove désormais à marche forcée pour repousser les limites du train en termes de prix de revient, de confort, de sécurité et d’impact environnemental.

Toulouse s’offre un téléphérique Poma

Opérationnel en 2020, le futur téléphérique urbain de Toulouse desservira, sur une ligne de trois kilomètres, l’université Paul-Sabatier, l’hôpital Rangueil et l’Oncopole, un «cluster» (regroupement) centré sur la R&D en cancérologie.

L’aérotrain renaît en version électrique

Abandonné en France, adapté au Japon, le train sur coussin d’air revisité présente à nouveau des avantages. L’idée chemine. Au début des années 70, en France, l’aérotrain de la société Bertin semblait promis à un grand avenir… avant d’être condamné par la seule solution disponible, celle de la propulsion thermique.

L’Allemagne va tester l’autorail à hydrogène

Développé avec quatre Länder allemands, le train Coradia iLint d’Alstom puise son électricité d’une pile à combustible.

Le LCFC de Metz étudie les systèmes embarqués

Fort d'une cinquantaine de personnes, le Laboratoire de Conception Fabrication Commande (LCFC) du Campus de Metz, fortement impliqué dans le programme usine du futur, dispose d'une expertise en qualité, sûreté de fonctionnement et robustesse des systèmes. Olaf Malassé, enseignant-chercheur, y travaille en associant les étudiants à divers projets.

” La grande vitesse ne fait pas tout “

Pour Gérard Coquery, expert en transport guidé, le sujet n’est plus tant le train du futur que le voyage du futur. Si l’augmentation de la vitesse des trains reste un sujet important, il ne doit pas occulter ceux de l’optimisation des temps de parcours en zones urbaines par l’amélioration des interconnexions et du développement des services.