“Le financement de l’innovation est malade”, José Massol

José Massol (Ai. 66), cofondateur d’Arts et Métiers Business Angels et de Data ScienceTech Institute, livre un avis sans concession sur les mécanismes du financement de l’innovation en France. Selon lui, il faut plus de capitaux privés et de fluidité pour relayer les initiatives engagées depuis dix ans et visant à rendre l’innovation et la création plus attrayantes.

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.