Grands comptes et start-up : marions-les !

Pour les jeunes pousses, la phase la plus difficile n’est plus l’amorçage mais l’accélération. Le développement rapide se heurte à l’absence d’accès à l’argent des fonds d’investissement et au défaut de partenariats gagnant-gagnant entre grands comptes et start-up. C’est ce second obstacle que lèvent Usine IO et Arts et Métiers Acceleration grâce au programme Focus. Explications.

grands-comptes-et-start-up
Le fabricant allemand Festo a apprécié la possibilité d’être accompagné dans sa relation avec les start-up. Ici, un poste de production d’armoires de commande dans son usine de Scharnhausen. Photo : DR

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.