Infrastructures ferroviaires : Les axes de leur mutation numérique

La transformation numérique du rail s’accélère à la faveur de la réforme ferroviaire de 2018. Une transformation qui vise à accroître la compétitivité, à rendre le service plus «robuste», à faire circuler davantage de trains là où les Français en ont besoin… Pour cela, le gestionnaire d’infrastructures ferroviaires SNCF Réseau déploie ses armes. Celles-ci se nomment système de signalisation ERTMS de niveau 2, postes d’aiguillage informatisés et maintenance connectée.

infrastructures-ferroviaires-mutation-numerique

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.