L’intelligence artificielle rebat les cartes des emplois humains

Pour Laurent Laporte (Bo. 90), cofondateur de Braincube, l’irruption de l’intelligence artificielle dans l’industrie devrait entraîner la disparition de postes pénibles et peu qualifiés au profit de nouvelles compétences en phase avec l’usine 4.0. Il croit en la perspective de relocalisations d’usines devenues, grâce à l’IA, plus compétitives.

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.