Du bois tendance déco

Nicolas Bretton (Cl. 214) a créé son entreprise autour de sa passion pour le bois et compte vendre des objets de décoration pour répondre au besoin actuel de personnalisation des intérieurs.

Fait main et «made in France» ont le vent en poupe. Une aubaine pour Nicolas Bretton (Cl. 214), qui a lancé sa start-up Keep it Simple, soutenue par une campagne de financement participatif réussie de 5 000 euros sur Kickstarter, au début de l’été. Son projet : fabriquer des objets de décoration en bois et faire ainsi coïncider son activité professionnelle et sa passion. Sa première série comprend trois modèles de lampes, une horloge, un décapsuleur et un coquetier, pour une livraison prévue courant novembre.

Objets faits main

C’est en fabriquant des cadeaux de Noël à ses proches que l’idée de créer des objets plus personnels pour la maison a germé. «Mon objectif n’est pas de faire du sur-mesure, c’est trop contraignant, mais de créer des objets, développer des petites séries et les vendre en magasin ou en dépôt-vente», détaille l’ingénieur, qui vient d’achever son cursus à Cluny où il s’est spécialisé dans le bois.

Pour distribuer ses créations, Nicolas Bretton, natif de la Loire, s’est rapproché de partenaires qui partagent ses valeurs et dont l’objectif est de vendre du fait-main fabriqué en France. Plusieurs partenaires commerciaux ont déjà fait part de leur intérêt à Saint-Étienne, Lyon et Paris. La question d’inclure une boutique en ligne sur son site Internet n’est pas encore tranchée. Les suites de la campagne web de financement permettront de valider certaines orientations comme celle du e-commerce. Quant à la question de la saisonnalité et du pic d’activité lié aux fêtes de fin d’années, il évacue : «Quand on s’approvisionne en forêt, la matière première ne revient pas très cher, ce qui permet de faire du stock de pièces brutes et d’anticiper des commandes.»

Laisser un commentaire