Le L2EP planche sur les convertisseurs

Créé par quatre établissements d’enseignement supérieur, le Laboratoire d’électrotechnique et d’électronique de puissance de Lille balaye la plupart des aspects du génie électrique. L’Ensam s’est, elle, spécialisée sur la commande des machines et les réseaux d’énergie intelligents.

Frédéric Colas, ingénieur de recherche du laboratoire EPM du L2EP de Lille (à gauche). Et Xavier Kestelyn, professeur des universités au sein d’Arts et Métiers.

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.