La Maison des élèves, de l’art à la renaissance

Le 16 juin prochain, ce sera «Portes ouvertes» à la résidence des étudiants Arts & Métiers de la Cité internationale universitaire de Paris. Durant trois semaines, les visiteurs pourront admirer les œuvres de plusieurs dizaines de street-artistes, juste avant la rénovation des lieux programmée de longue date.

Oeuvre de Bust The Drip dans l'Ancienne maison lors de l'exposition Rehab 1 en juillet 2016. L'opération est répétée cette année avant le lancement du chantier de rénovation de la Nouvelle maison, avec le soutine de sponsors, dont la société Tollens qui fournit plusieurs milliers de litres de peinture.

De grands noms du street-art laisseront une marque éphémère sur les murs de la «Nouvelle maison» Arts & Métiers de Paris. Cet événement exceptionnel est organisé par Florent Julliard (Cl. 213), créateur du studio de création Bitume Street Art. Cette opération sera accompagnée d’une grande exposition sur la rénovation de la Maison des élèves, une rénovation dont l’idée remonte à 2013. «Nous constatons une désaffection grandissante des gadzarts vis-à-vis de nos deux résidences parisiennes. La configuration des locaux, avec douches et cuisine partagées, ne correspond plus aux aspirations des nouvelles générations», souligne Cyril Poinsot (Cl. 93), vice-président Projets-International de la Soce.

Oeuvre de Carlos Olmo dans l’Ancienne maison lors de l’exposition Rehab 1 en juillet 2016.

Un chantier de 30 millions d’euros

Une fois le constat posé, la décision a été prise de rénover les deux maisons, l’Ancienne et la Nouvelle, qui totalisaient 710 chambres, aujourd’hui passées à 510. Elles sont gérées depuis 2010 par la Fondation de la maison des élèves ingénieurs Arts & Métiers (1), reconnue d’utilité publique. Les deux maisons ont été financées, à l’origine (2), à parité par la communauté Arts et Métiers et par l’autorité de tutelle de l’époque. Un appel d’offres, en vue de la rénovation, a été lancé à l’automne 2015. L’entreprise Petit, filiale de Vinci Construction France, est désignée vainqueur début 2016. La livraison de la première tranche, celle de l’Ancienne maison, devrait avoir lieu 17 juillet 2017. Les travaux de la seconde tranche dureront un an à partir de mi-juillet 2017. Le conseil de la Ville de Paris a voté en juin 2016 l’agrément «prêt logement social». «Il induit une TVA à 5,5 % et l’apport de la garantie de la Ville sur l’ensemble des emprunts contractés pour le projet», précise Bernard Million-Rousseau (Cl. 70), vice-président Administration-Finances de la Soce.
Le coût total des deux chantiers est estimé à une trentaine de millions d’euros. Les fonds viennent de prêts (20M€ de la CDC + 6,70M€ de diverses banques) et de dons (2 M€ de la Soce, 1 M€ de la Fondation Arts et Métiers, de l’appel aux dons et, le solde, des fonds propres de la Fondation de la Maison). Bernard Million-Rousseau rappelle ici «l’importance des dons dont l’appel est limité encore à quelques mois» !

 

(1) Son président est celui de la Soce et le vice-président le président de la Cité internationale universitaire de Paris, qui représente le chancelier-recteur de l’Académie de Paris.
(2) Au cours des années 1950 et 1960.

Laisser un commentaire