La métamorphose des capteurs

On croyait connaître les capteurs, mais on les redécouvre. De plus en plus petits, moins chers, autonomes en énergie, connectés, intelligents… Bref, des capteurs 4.0 qu’on est tenté d’installer un peu partout dans les usines, au fond des entrepôts ou sur les infrastructures. Pour superviser l’outil industriel, prévoir les pannes ou encore gérer les flux. Attention toutefois à ne pas se noyer sous un déluge d’informations ingérable.

capteurs-mems-main-bosch

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.