La révolution textile est en marche

Il y a trois ans, Laurent Noca (Cl. 201) a quitté Lafuma avec ses brevets sous le bras pour lancer TopTexCube, société spécialisée dans l’innovation textile.

Amateur de sports outdoor, Laurent Noca (Cl. 201) est un ancien de chez Lafuma qui a décidé, au moment du rachat du groupe en 2013, de poursuivre sa route en créant sa propre société. Il faut dire qu’en tant que directeur de l’innovation, son travail consistait depuis des années à imaginer les textiles techniques du futur. Pas question, donc, pour lui de lâcher l’affaire ! Accompagné de Philippe Joffard, ancien PDG de Lafuma, il fonde TopTexCube début 2014, à la fois «soulagé et rempli de joie de relever ce nouveau défi». Leur credo ? L’innovation textile sous différentes formes : sans coutures, avec de l’électronique intégrée ou encore thermoformée selon un nouveau processus en 3D. Leurs clients sont essentiellement des fabricants de vêtements de sport mais aussi — plus étonnant — de matériel de puériculture comme Béaba (dont Philippe Joffard est actionnaire) pour lequel TopTexCube produit une baignoire textile thermoformée pour bébé particulièrement innovante.

Une marque en propre comme vitrine technologique

En parallèle, la start-up a choisi de développer sa propre marque, Aouro, avec notamment la première veste au monde 100 % imperméable et sans coutures et au look urbain, qui a fait l’objet d’une campagne de financement participatif réussie en octobre 2016. Une cinquantaine d’exemplaires a déjà été commercialisée en avant-première.

«Reste maintenant à passer la vitesse supérieure en installant une unité de production pilote, plus grande que notre atelier actuel, non loin de nos locaux dans la Drôme», prévoit Laurent Noca. L’autre objectif pour 2017 sera le lancement au printemps de sacs à dos thermoformés à la fois souples et parfaitement étanches, produit d’une technologie novatrice de formage à chaud, nommée Texcube. Une innovation que pourront s’approprier designers et industriels pour créer les produits textiles de demain. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.