Le dépannage a sa monture

Bergerat-Monnoyeur, concessionnaire exclusif — notamment en France — des machines Caterpillar, s’appuie sur les technologies du futur pour réinventer les processus opératoires de ses techniciens de terrain. Depuis novembre, l’entreprise teste des lunettes connectées, permettant à ses dépanneurs de communiquer avec un expert distant qui les aide en cas de besoin à établir un diagnostic et réparer l’engin défaillant. Explications.

lunettes-connectees
Les lunettes connectées du dépanneur de Bergerat-Monnoyeur transmettent en temps réel les images de l’engin Caterpillar défaillant à un expert distant qui va l’aider à diagnostiquer la panne et à réparer. Cette solution procure au final gains de temps, augmentation de la productivité et amélioration de la qualité de vie au travail.

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.