Le LMF améliore les moteurs d’Ariane

Le Laboratoire de mécanique des fluides (LMF) du campus Arts et Métiers de Lille contribue à l’optimisation des moteurs des fusées Ariane 5. Son banc d’essais, unique en Europe, permet de déterminer la performance et le comportement instationnaire des pompes des moteurs.

Le banc d’essais en eau autorise des tests jusqu’à des vitesses de 6 000 tours par minute afin de déterminer la performance et le comportement instationnaire des nouvelles architectures de pompes. Photo : DR

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.