“Le microcapteur a déjà connu trois révolutions”

Rares et chers à la fin des années 80, les microcapteurs sortent désormais des usines par centaines de millions de pièces chaque année. Jean-Philippe Polizzi (Ai. 86), responsable du programme Microsystèmes du CEA-Leti, revient sur toutes les étapes de cette aventure industrielle qui se poursuit maintenant avec l’internet des objets.

microcapteurs-mems

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.