“Le microcapteur a déjà connu trois révolutions”

Rares et chers à la fin des années 80, les microcapteurs sortent désormais des usines par centaines de millions de pièces chaque année. Jean-Philippe Polizzi (Ai. 86), responsable du programme Microsystèmes du CEA-Leti, revient sur toutes les étapes de cette aventure industrielle qui se poursuit maintenant avec l’internet des objets.

microcapteurs-mems

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.