“Le vrai danger serait d’attendre !”, Jean-Yves Hihn

Professeur à l’institut Utinam (1), Jean-Yves Hihn dirige une équipe d’une trentaine de personnes travaillant sur les traitements de surface par voie humide. Il est régulièrement consulté sur le problème de la substitution du chrome hexavalent, qui cache d’autres problématiques potentielles. Entretien.

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire