Lena protège les données des PME

Lena propose aux PME une solution d’hébergement dans le cloud pour mettre à l’abri les données sensibles.

Olivier Guimbal (Ai. 208, à g.) et Sylvain Gable (Ai.208) proposent une alternative à Dropbox et aux serveurs in situ.

Comment protéger ses données sensibles sans passer par des suites logicielles lourdes, complexes et difficiles à gérer ? La question agite les PME à la recherche de solutions simples et sur mesure. Olivier Guimbal (Ai. 208) et Sylvain Gable (Ai. 208) veulent y apporter une réponse avec Lena. Créée à partir des besoins de l’entreprise familiale Hélicoptères Guimbal, dirigée par Bruno Guimbal (Cl. 77), qui teste la solution depuis fin 2016, la start-up, installée dans l’incubateur parisien Station F depuis juillet, propose une alternative à Dropbox et aux serveurs in situ. Les fichiers sensibles (plans des machines et des futurs produits par exemple) sont hébergés dans le cloud (stockage illimité) avec des fonctionnalités permettant de détecter les comportements anormaux des utilisateurs : quels programmes sont habituellement utilisés, à quelle fréquence… «Cela donne une visibilité sur l’activité, empêche la copie des fichiers ou leur envoi par Internet, et garantit la propriété intellectuelle», affirme Olivier Guimbal. Et Sylvain Gable d’ajouter : «Au-delà du risque de fuites, il y a une sauvegarde en continu, qui évite les pertes dues aux pannes de serveur, cambriolages, suppressions accidentelles et autres rançogiciels.»

Conçu en mode SaaS (Software as a Service), ce système de fichiers virtuels mise sur la simplicité d’utilisation : «Lena apparaît comme un disque réseau dans le poste de travail, il nécessite peu de formation et permet à l’utilisateur lambda de travailler comme avant», explique Sylvain Gable. Lena est disponible en version complète à 18 euros/mois par utilisateur.

Laisser un commentaire