Les composites colonisent l’automobile

Poussé par la réglementation, le secteur automobile est le premier marché des matériaux composites. Légers, résistants, ces derniers contribuent à la réduction des émissions de CO2. De nouveaux procédés de fabrication et de recyclage vont accélérer la mutation de cette industrie, qui se détourne progressivement du métal et du plastique.

bmw-plant-landshut
Le site BMW de Landshut. Le constructeur allemand a été l’un des premiers à se lancer dans l’aventure des composites, avec ses véhicules haut de gamme de la Série 7 et, depuis 2013, avec la BMW i3 100 % électrique, fabriquée, elle, à Leipzig.

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.