Les drones volants et nageants d’EDF

Jusqu’alors, l’inspection d’infrastructures exigeait une présence humaine, y compris dans des zones d’accès difficile. Les drones changent la donne. EDF les envoie vérifier les conduites de ses centrales ou le béton de ses barrages.

drone-volant-edf-barrage
Quand il sera équipé de capteurs adéquats, ce drone grimpant par aspiration inspectera le béton des tours aéroréfrigérantes et courbes des centrales. Photo : EDF.

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.