L’expert des achats

Pendant dix-huit ans Olivier Baril (Li. 94) a fait le tour de tous les aspects des achats chez Alstom. Il dirige désormais le site industriel de Valenciennes.

Olivier Baril (Li. 94)

Plutôt que de passer d’une entreprise à l’autre, Olivier Baril a choisi d’approfondir sa connaissance du métier des achats au sein d’Alstom. Après son diplôme de l’Ensam, il avait d’ailleurs complété sa formation à HEC. «J’avais envie de m’orienter vers une activité avec une partie commerciale, je pensais déjà aux achats.» Alstom Transport lui propose un poste à Valenciennes (Nord). «J’aurais pu entrer chez un constructeur automobile, j’ai choisi Alstom pour la richesse de ses produits et les perspectives d’évolution internationales.» Olivier Baril prend aussi en charge l’aspect organisationnel et ses responsabilités vont évoluer avec la professionnalisation de la fonction achats. «Les acheteurs sont devenus des experts du produit, pour travailler sur le coût complet et aider les sous-traitants à optimiser leur production.»

Passé directeur de site

En dix-huit ans, Olivier Baril fait le tour de tous les métiers d’Alstom et des différents aspects des achats. Il organise des sites en France et à l’étranger pour finalement diriger 900 personnes et gérer 4,6 milliards d’euros comme directeur des achats du groupe. Son implication sur les projets en Inde, en Afrique du Sud ou au Moyen-Orient lui apporte aussi «une belle formation personnelle». Il s’est aussi investi au sein de l’association Railsponsible qui promeut l’achat responsable et est administrateur du Pacte PME.

Olivier Baril est désormais directeur du site de Petite-Forêt à Valenciennes. «Je suis passé de l’autre côté de la matrice. Je gère de nombreux métiers. Je me suis rapproché du campus Arts et Métiers de Lille et j’utilise mon réseau pour recruter des gadzarts. C’est un bon moyen de fermer la boucle.» Et son dernier défi est extraprofessionnel. Refaire un triathlon avant la fin de l’année.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.