L’industrie dit oui à la réalité virtuelle

On en parlait comme d’une promesse. Les réalités virtuelle et augmentée sont à présent opérationnelles au cœur des processus industriels, de la conception à la maintenance, en passant par l’exploitation. La France s’engouffre dans le sillage de sociétés dynamiques, telles Diota ou Image & Process, ou dans celui d’une manifestation mondiale comme le Laval Virtual. Et les formations d’ingénieurs, dont celles d’Arts & Métiers, accentuent le mouvement.

Un visiteur du Laval Virtual 2016 teste le simulateur de réalité virtuelle Virteasy Dental, développé par la société lavalloise HRV pour la formation des chirurgiens-dentistes. Grâce à un dispositif haptique restituant la sensation du toucher, l’apprenti praticien peut opérer, en conditions réelles, un patient virtuel. Photo : Laval Virtual

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.