Formation

Le journal de Basma

Basma Aiouche (Cl. 214), en 3e année au MIT, nous livre régulièrement ses impressions depuis Boston.

Apprendre en mode projet

Très impliquée dans l’écosystème économique local, l’Institut Laval Arts & Métiers est une antenne de l’Ensam d’Angers. La pédagogie en mode projet y est privilégiée pour les étudiants en master de management des technologies interactives 3D.

La Fondation aide les élèves des classes prépa

Pour revaloriser l’attrait des filières technologiques, la Fon­dation et la Soce donnent un coup de main financier et bienveillant aux jeunes méritants des classes préparatoires.

L’Ensam dispense l’expertise du risque

L’enseignement de la gestion des risques prend de l’ampleur à l’Ensam depuis une dizaine d’années. En pointe dans la formation continue, l’initiation à la recherche et la diffusion des notions de base dans son cursus d’ingénieur, l’École accompagne les mutations de l’industrie et ses progrès dans l’appréhension du risque.

Il forme ses futurs pairs en ligne

Après avoir créé sa première start-up il y a neuf ans et connu la réussite, Vivien Poujade (Ai. 204) lance une activité de formation à l’entrepreneuriat.

«Vive la diversité»

Le président-fondateur de ParisTech Alumni, Vincent Moulin Wright, met en garde contre une éventuelle intégration forcée des grandes écoles sous tutelle universitaire. Et rappelle que ParisTech a instauré une marque de référence à l’international et un climat de coopération entre dix grandes écoles franciliennes.

Challenge Mayam 2016 : Un pas vers l’entreprise

Comme chaque année depuis six ans s’est tenu, du 7 au 14 décembre 2016, le challenge étudiant Mayenne Arts et Métiers (MayAM), co-organisé par l’antenne Ensam de Laval, Laval Mayenne Technopole (LMT) et le groupe Arts et Métiers de Maine et Loire.

Le journal de Basma

Basma Aiouche (Cl. 214), en 3e année au MIT, nous livre régulièrement ses impressions depuis Boston.

Des défis au service de la collectivité

La période de transmission des Valeurs est l’occasion pour les première année de s’investir dans le bien commun et, pour les deuxième année, de montrer leurs capacités d’organisation de projets fédérateurs.

Codifor exporte son savoir-faire en Chine

Pourquoi la ville de Haining, située au sud de Shanghai, a-t-elle tapé à la porte de Codifor (1) avant de créer une filière de formations de techniciens et techniciens supérieurs ?