Parcours

La sagesse en action

À la tête de Sophia Conseil, société qu’il a fondée en 2005, Vincent David (Ai. 96) est tourné vers les promesses du futur. Parcours d’un homme tout à ses projets — management et transferts de technologies.

Caméléon industriel

De Schlumberger à Hewlett-Packard, de Compaq à Nokia, du Congo à la Finlande en passant par les États-Unis et l’Écosse, Jean-François Baril (Bo. 77) est un «extraverti, qui adore le travail d’équipe et n’aime pas rester assis».

Toujours se renouveler

Gestion de projets, service méthodes, activité commerciale, travail administratif et financier... Christophe Zimmermann (Ch. 86) a changé plusieurs fois de métier. Autant de nouvelles cordes à son arc qui lui donnent encore envie d’évoluer.

L’esprit ouvert

À 31 ans, Rémi Visière (Bo. 205) a déjà un beau début de carrière d’ingénieur derrière lui. Expert en mécanique et technologies, depuis peu directeur R&D du groupe GA, il incarne cette génération curieuse de tout, sans peur et pleine d’enthousiasme, qui arrive dans les entreprises.

La santé au tournant

Il dit avoir basculé par hasard dans le secteur médical. Ce qui est sûr, c’est que Vincent Vallet (Cl. 83), ex-informaticien aujourd’hui DG du groupe de radiologie Clinique du mail, a toujours cherché l’excitation de la nouveauté et du défi à relever.

Voltigeur de la finance

Dans une filiale de la Société générale, Jean-Marc Stenger (Bo. 97), 40 ans, planche sur des calculs de réponse aux chocs des marchés financiers. Une industrie qui le passionne parce qu’elle est en prise avec de nombreux secteurs économiques.

En bonne compagnie

Voilà un homme fier de vivre de sa passion. Depuis les fenêtres de son bureau, Alexandre Podda (Cl. 83) admire les A350 d’Airbus, qu’il personnalise pour ses clients.

Polisseur de PME

S’il a débuté par la vision industrielle, Marc Peltier (Bo. 77) a pris un virage payant au milieu de sa carrière grâce au secteur du polissage mécano-chimique du silicium, utilisé en microélectronique. Ce qui l’a conduit à créer Alpsitec en 2001, une PME spécialisée dans le polissage.

Capté par l’innovation

Jean-Marc Peccoux (Cl. 87), 50 ans, a choisi l’industrie dès sa sortie de l’École, résistant aux sirènes de l’informatique et de la banque. Un choix payant qui l’a mené de l’innovation à la qualité, de Schlumberger à Valéo, jusqu’à son poste de vice-président CTO chez LEM, le leader mondial des capteurs de courant et de tension.

Précieux usineur

Ruddy Pacquet (Cl. 201), 35 ans, a créé il y a tout juste un an sa société de développement joaillerie et horlogerie en Suisse. Il est aussi conseil en industrialisation. Prochaine étape : la mise en ligne d’un kit de fabrication de bijoux sur mesure de moyenne gamme.