RH

L’employabilité des jeunes diplômés à la hausse

Les jeunes diplômés d’écoles d’ingénieurs trouvent de plus en plus vite un emploi. L’enquête annuelle de la Conférence des grandes écoles sur leur insertion professionnelle le prouve, avec un taux net d’emploi à six mois de près de 87 %. Les salaires restent quasi stables, mais la disparité entre les hommes et les femmes n’est toujours pas gommée.

La population des ingénieurs augmente et se féminise

La 28e enquête de l’IESF montre des évolutions chez les ingénieurs. Des femmes plus nombreuses, des salaires qui se tassent, la prise en compte de la transformation numérique, et des ingénieurs plus présents dans les sociétés de services et moins dans l’industrie. Tour d’horizon.

Rexam, le lien entre indépendants

Au fil des mutations du marché du travail, le Rexam s'est adapté. Selon son président Jean-Marc Durieux (Ai. 70), nous allons vers un monde où les ingénieurs indépendants seront de plus en plus nombreux.

Smoc offre aux chômeurs des emplois clés en main

Depuis quelques mois, la société iséroise, vieille de soixante-dix ans et qui s’enorgueillit d’un redressement spectaculaire, cherchait des rectifieurs qualifiés. En vain. Alors, sous l’impulsion de son PDG, Emmanuel Saint-Supéry (Bo. 85), Smoc a pris le taureau par les cornes. Avec l’aide de la Maison de l’emploi et de la formation des Pays voironnais et Sud Grésivaudan et celles, financières, de la Région et de Pôle emploi (170 000 euros), un contrat de retour à l’emploi durable a été proposé.

Industrie Lyon fête les gadzarts

Le Club des 100 avait fait sensation au salon Industrie 2016 à Paris. Un numéro spécial d’«Arts&MétiersMag» était consacré à une centaine de ces gadzarts anonymes, piliers de l’industrie française. L’éclairage jeté sur eux a révélé des femmes et des hommes discrets, travailleurs et engagés. Cette année, on renouvelle l’opération à Lyon avec la participation active de GL Events Exhibitions, l’organisateur hôte du salon. Bis repetita placent.

Quel manageur pour l’industrie du futur ?

Au-delà des aspects technologiques, l’usine du futur implique des changements de modèles de management et d’organisation humaine. Formation continue, travail collaboratif ou suppression de niveaux hiérarchiques sont au menu.

Responsabiliser ses équipes pour gagner

Le 5  septembre, à Paris, le groupe professionnel Développement durable et RSE consacrait son université d’été à ­l’innovation managériale. Constat des différents intervenants : l’autonomie et la responsabilisation des salariés sont sources de performance au sein de l’entreprise libérée.

Des salariés biens dans leur “village”

Bretagne Ateliers est une entreprise adaptée de la banlieue rennaise. Avec 87% de salariés en situation de handicap, gérée selon un mode de management collaboratif, elle a prouvé l’excellence de son savoir-faire et de son savoir-être d’intégrateur-ensemblier sous la houlette de Daniel Lafranche (An. 80), son directeur général. Reportage au sein d’une entreprise où l’humain compte.