Paztec nous balade sur tablette

Se lancer dans le secteur de la réalité virtuelle et augmentée avec un capital de 60 000 euros est un pari un peu fou, que trois gadzarts sont en train de gagner face à des mastodontes de la taille de Dassault Systèmes. Rappel des faits.

De gauche à droite : Guillaume Lemeunier (Me. 203), président, Étienne Duranton (Me. 203), directeur technique, et Alexandre Yos (Me. 204), directeur de la R&D de Paztec, hébergée par le Campus de Cluny. Photo : DR

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.