Les progrès du CND

Lors de son rendez-vous annuel aux Sables-d’Olonne (1), le groupe Institut de soudure a mis l’accent sur les techniques de contrôle non destructif (CND) que ses équipes développent et maîtrisent. Parmi elles, les technologies naissantes que sont la vibro-thermographie, la gammagraphie de proximité et l’endoscopie 3D.

Contrôle non destructif (CND) sur une pièce en composite par détection ultrasonore.

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.