Les progrès du CND

Lors de son rendez-vous annuel aux Sables-d’Olonne (1), le groupe Institut de soudure a mis l’accent sur les techniques de contrôle non destructif (CND) que ses équipes développent et maîtrisent. Parmi elles, les technologies naissantes que sont la vibro-thermographie, la gammagraphie de proximité et l’endoscopie 3D.

Contrôle non destructif (CND) sur une pièce en composite par détection ultrasonore.

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.