Saint Gobain fait du vitrage un produit high tech

Les deux usines de Saint-Gobain à Sully-sur-Loire, dans le Loiret, travaillent essentiellement pour l’aéronautique. Les vitrages qu’on y produit suivent un parcours très balisé dans lequel la métrologie joue un rôle essentiel. Avant de pouvoir être montée sur un avion, chaque pièce doit passer avec succès plusieurs centaines de tests selon un processus lui-même sous contrôle.

Contrôle de la distorsion optique du vitrage. Photo : DR

Pour consulter cet article, vous devez être abonné à Arts & Métiers Magazine.

Si vous êtes abonné, cliquez ici pour vous connecter à votre compte.

Si vous souhaitez vous abonner au magazine, cliquez sur ce lien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.