industrie du futur

À Mondeville, Bosch prend de l’avance

Spécialisée dans l’électronique automobile, l’usine normande de Bosch est déjà entrée dans l’univers des objets connectés. Elle a mis en place une organisation et des outils de production adaptés, dont une station de montage connectée et un robot collaboratif.
Le personnel d'Auocruise peut outrepasser l'ordre du système d'information qui planifie la production, par exemple pour forcer la fabrication dans le cas d'une ligne approvisionnée "juste à temps"

Autocruise ou la flexibilité maîtrisée

Non loin de la mer d’Iroise, le site Autocruise de Plouzané, exploité par le groupe ZF, fabrique des radars pour les véhicules terrestres depuis dix ans déjà. Découverte d’un industriel discret qui, en dépit d’une numérisation et d’une automatisation poussées, donne à ses opérateurs une importante marge de manœuvre décisionnelle.
La robotisation est l’un des axes clés de développement identifiés par l’Alliance pour l’industrie du futur. Ici, la nouvelle usine automatisée d’ensembles vissés de JPB Système, à Brie-Comte-Robert.

Réindustrialisation l’amorce d’un mouvement

Investissements productifs en hausse, restauration des marges des entreprises, voire relocalisations… L’embellie constatée depuis deux ans montre que l’industrie française n’a pas encore rendu l’âme. Face aux besoins de nos PME et ETI pour reconquérir des parts de marché et la nécessaire transformation de l’outil productif, le moment est propice à jouer plus collectif pour réussir la transition vers l’usine du futur.

À Hanovre, Volkswagen se modernise

L’industrie doit perpétuellement évoluer pour faire face à la concurrence et se projeter vers le futur. En soixante et un an d’existence, l’usine Volkswagen de Hanovre a connu bien des transformations. Elle a lancé en 2013 un grand chantier de modernisation qui arrivera à son terme en 2020.

Nuxe fluidifie sa chaîne de production

Le groupe de cosmétiques Nuxe a inauguré début juillet son unité bretonne de Lécousse, modernisée avec l’appui de l’ingénieriste Elcimaï. L’objectif était de se mettre en adéquation avec certains concepts de l’industrie du futur afin d’augmenter la capacité de production.