Le mot du président : “Une étape dans notre histoire”

Jean-Marie Vigroux
Jean-Marie Vigroux (c) Romaric Mathieu

Les élections des représentants de la Société des ingénieurs Arts et Métiers (la «Soce») qui viennent de se dérouler feront date dans l’histoire de notre association. Pour la première fois, les sociétaires ont été invités à élire au suffrage direct les six administrateurs qui formeront l’ossature du futur bureau. Ce nouveau mode électoral présentait de multiples défis allant de l’organisation de la campagne à l’incontestabilité du scrutin, en passant par la large communication des programmes et l’équité de traitement entre les différents candidats.

La commission électorale présidée par Michel Mignot (Cl. 60) a réalisé un travail remarquable, planifiant, arbitrant et mobilisant une communauté de 34 000 membres qui a saisi pleinement cette opportunité de s’intéresser de plus près à l’avenir de la Soce.

Il faut qu’un hommage soit rendu aux membres de la commission électorale qui, avec Michel Mignot, sont partis il y a quelques semaines d’une feuille blanche avec, pour seuls guides, nos nouveaux statuts. À l’arrivée, plus de 36 % du corps électoral s’est prononcé, ce qui est exceptionnel pour une association d’anciens élèves de notre taille. Ces statuts, profondément renouvelés pour faciliter l’ouverture de notre association et en moderniser la gouvernance, ont passé avec succès cette première étape.

Légitimité démocratique

Je tiens à remercier les très nombreux gadzarts qui ont voté, montrant leur attachement à notre communauté, à ses valeurs et à son avenir. Merci également à chacun des candidats. La campagne leur a permis de présenter non seulement leurs ambitions pour la Soce, mais aussi la façon dont ils souhaitaient les promouvoir, diriger notre association et la voir échanger avec l’Ensam. Leur expression a permis à nos sociétaires de faire des choix clairs que vos représentants, forts de leur légitimité démocratique, veilleront à mettre en œuvre.

Nous devons maintenant aller de l’avant. Je veux être un président qui rassemble, qui remet du lien avec l’École et les élèves, pour travailler à un objectif commun et relever les défis qui se présentent à nous. Anticiper les mutations du monde industriel, faire évoluer les métiers de l’ingénieur, encourager les jeunes à s’engager dans les études scientifiques et techniques en sont quelques exemples. L’ingénieur Arts et Métiers doit être la référence pour l’Industrie du Futur. Il doit être reconnu comme tel en France et à l’international. Toutes nos actions doivent y contribuer.

Orcherstrer les énergies

Je connais bien les rouages de notre association. Je sais ce qui peut contribuer à la faire grandir, à lui donner de l’envergure : cela commence par mieux orchestrer les énergies, celles des bénévoles, celles des salariés et celles de tous nos membres.

En tant que président, je m’attacherai à être exemplaire : à l’écoute, juste, fixant le cap dans l’intérêt commun, et travaillant l’esprit ouvert aux changements qui nous attendent. Je veux mettre de la transparence et de la clarté dans toutes les actions que nous allons entreprendre. Il faut que chaque gadzarts se sente pleinement associé à la vie de notre association.

Ma résolution trouve sa force dans nos valeurs de solidarité et de fraternité… Avec vous, je veux les porter, les ancrer au cœur de la communauté Arts et Métiers du XXIe siècle. Je veux aussi encourager l’évolution de leur transmission, pour l’adapter au temps présent. Chaque activité doit participer à la responsabilisation des futurs ingénieurs et les préparer à leur rôle de leaders dans la réussite de leur entreprise et dans leur vie citoyenne.

J’ai conscience de la lourde responsabilité qui pèse sur le bureau que vous avez élu. La tâche que vous nous avez confiée est immense. Nous avons besoin de chacun pour que la Soce soit à la hauteur de nos ambitions. Nous avons surtout besoin que ce lien intergénérationnel fort qui nous caractérise soit renforcé. Cela passera par la bienveillance et le respect mutuel : je l’ai dit, j’y veillerai.

Notre association est riche de talents que nous devons accueillir et valoriser pour notre communauté, pour les élèves et pour l’École. Nous devons regarder vers l’avenir et progresser rassemblés. Nous donnerons ainsi un nouveau dynamisme à notre communauté, pour qu’elle soit au cœur de l’excellence technologique mise au service des hommes.

C’est tous ensemble, en agissant unis, que nous contribuerons à son rayonnement et à celui de la marque Arts et Métiers.

Soyons fiers d’être gadzarts !

Laisser un commentaire