Eric

36 articles
global-industrie-2019

Bons souvenirs de Global Industrie

Beau succès que cette deuxième édition de Global Industrie, qui s’est tenue à Lyon du 5 au 8 mars. Durant quatre jours, de nombreuses animations attendaient les visiteurs, dont l’usine connectée et les Global Industrie Awards. Partenaire majeur du salon, les Arts et Métiers, via Arts&Métiers Alumni et l’École, faisaient stand commun : promotion de l'École et de ses laboratoires, espace coaching animé par les experts du pôle carrières et du Clenam, Start-up Tour proposé par Arts et Métiers Acceleration... Retour sur quelques temps forts illustrés comme autant de souvenirs.
laurent-champaney

«Nous sommes revenus aux fondamentaux», Laurent Champaney

Établissement public oblige, l’École nationale supérieure d’Arts et Métiers passe tous les cinq ans un contrat avec l’État. Cette année, elle signe un document pour la période 2019 à 2023. Laurent Champaney, directeur général, explique la feuille de route stratégique de l’établissement.

Global Industrie fête les Gadzarts à Lyon

Pour la 4e édition du Club des 100, Arts&Métiers Mag dédie son numéro spécial à de jeunes décideurs ingénieurs Arts et Métiers, piliers de l’industrie française. L’éclairage jeté sur eux révèle des femmes et des hommes discrets, travailleurs et engagés. Cette année menée à Lyon, l’opération s’accompagne d’une forte représentation de la marque Arts & Métiers. Détail par le menu.

L’aventure d’une chaudière innovante

Sur l’ex-site de Bosch à Vénissieux, la start-up industrielle Boostheat, qui emploie 95 salariés, a officiellement inauguré fin 2018 sa ligne de montage 4.0 qui permet de réaliser son premier produit : une chaudière thermodynamique à gaz.

Quand l’État se penche sur les territoires industriels

Renforcer la dimension territoriale de la politique industrielle française, tel est l’objectif du gouvernement qui vient d’annoncer que l’État va consacrer plus de 1,3 milliard d’euros au soutien de 124 zones identifiées comme des «territoires d’industrie», en métropole et outre-mer. Ces terres, qui représentent 30 % de la superficie du pays, concentrent la moitié de l’emploi industriel français, soit environ 1,5 million de personnes.
hauts-de-france-futur-berceau-automobile

Les Hauts-de-France, futur berceau de l’automobile 4.0

La région des Hauts-de-France se pare d’atours pour attirer les entreprises de l’industrie automobile sur son territoire et passer ainsi du statut de fleuron français à celui de cœur névralgique de l’industrie automobile européenne de demain.