Michel Mignot (Cl. 60)

9 articles

Le premier gadzarts ingénieur de l’armement

Le général Pierre Fayolle a toujours été curieux d’expérimentations. Cela le mènera de la région parisienne, où il enseigne les mesures électriques, aux Landes, où il est chargé d’aménager le centre d’essais militaires, en passant par l’Algérie où il s’intéresse aux essais nucléaires et à la conquête spatiale.

1815-1827 : Philanthrope jusqu’au bout

C’est le dernier des six volets(1) consacrés à la vie de François de La Rochefoucauld-Liancourt, «notre bon Duc». Jusqu’à son dernier souffle, à 80 ans, il met toute son énergie au service des autres, notamment à celui des plus pauvres. Son décès, fin mars 1827, est suivi d’obsèques mouvementées.

1800-1815 : L’industriel et inspecteur général

Retour en France pour ce cinquième des six volets(1) consacrés à la vie du Duc. François de La Rochefoucauld y reprend ses actions pionnières dans l’industrie et l’enseignement technique. À 60 ans, il est nommé inspecteur général des Écoles impériales d’ Arts et Métiers.
le-crotoy-rp-bonington

1792-1799 : Le temps de l’exil

Ce quatrième des six volets consacrés à la vie de François de La Rochefoucauld, duc de Liancourt, retrace la fuite du Duc et ses sept années d’exil en Grande-Bretagne, puis aux États-Unis et, enfin, dans le reste de l’Europe. Des voyages dont il tira des enseignements «utiles» qu’il partagea, à son retour, avec ses contemporains.
le-duc-de-Liancourt

1789-1792 : Le révolutionnaire

Voici le troisième des six volets consacrés à la vie de François de La Rochefoucauld, duc de Liancourt. Ce mois-ci, AMMag retrace son entrée dans l’Histoire lors de la Révolution française et son rêve déçu de monarchie constitutionnelle, qui le conduira à l’exil en 1792, à 45 ans.
5-mai-89-ouverture-etats-generaux

1768-1789 : L’homme des Lumières en action

Voici le deuxième des six volets consacrés à la vie de François de La Rochefoucauld, duc de Liancourt, né en 1747 et mort en 1827. Ce mois-ci, AMMag retrace l’existence aux multiples facettes du fondateur de notre École, jusqu’à ses 42 ans, à la Révolution française.
arbre-genealogique-la-rochefoucauld

1747-1768 : François, l’enfant des Lumières

AMMag commence une série en six volets consacrée à la vie de François Alexandre Frédéric de La Rochefoucauld, né en 1747 et mort en 1827. Cet homme des Lumières, référence éclairante de tous les gadzarts, a fondé notre École en 1780. Ce premier épisode est consacré à l’enfance et à l’adolescence de notre «bon Duc», jusqu’à ses 21 ans.

Louis Honoré Lardinois : Dans les pas de notre premier

En septembre 2017, le cent millième gadzarts découvrira l’École. L’occasion de partir à la recherche du tout premier de cette cordée historique de plus de deux siècles. Mentionné comme le premier gadzarts dans le livre d’or du bicentenaire d’Arts et Métiers en 1980, Louis Honoré Lardinois (Liancourt 1793), fut garde général des forêts de la famille d’Orléans.