Dossiers

fabriquer-durable

Recherchons à fabriquer durable

Le Laboratoire angevin de mécanique, procédés et innovation (Lampa) est engagé dans le développement de solutions composites permettant de répondre notamment à des problématiques d’allégement à travers plusieurs recherches partenariales.
tressage-bobinage-cea-reservoir-hydrogene

Des réservoirs d’hydrogène plus résistants

Pour réduire les gaz à effet de serre émis par les véhicules, l’hydrogène semble être le carburant idéal puisque sa combustion ne produit que de l’eau. Reste le point noir du stockage, mais des réservoirs réalisés à partir de fibres de carbone permettraient de lever ce frein.
stacking-line-neumarkt

Hexcel attaque les grandes séries

La production de pièces structurelles en composite à haute cadence est l’un des défis majeurs de l’industrie automobile. Une prouesse que l’usine d’Hexcel à Neumarkt, en Autriche, réalise grâce à l’automatisation des lignes de fabrication.
highres-bmw-i3-production-bmw-leipzig

Composites : “Une approche globale est possible”

Depuis plus de trente ans, Yves-Henri Grunevald (Ai. 83), directeur général de l’entreprise Composites Expertise et Solutions (CES), partage son temps entre la recherche appliquée, l’innovation de rupture, l’ingénierie des structures primaires en matériaux composites et l’enseignement. Son point de vue sur l’intégration des composites dans une chaîne de production automobile est particulièrement instructif.
bmw-plant-landshut

Les composites colonisent l’automobile

Poussé par la réglementation, le secteur automobile est le premier marché des matériaux composites. Légers, résistants, ces derniers contribuent à la réduction des émissions de CO2. De nouveaux procédés de fabrication et de recyclage vont accélérer la mutation de cette industrie, qui se détourne progressivement du métal et du plastique.
citc-lille

Le CITC explore l’IIoT

À Lille, le Centre d’innovation des technologies sans contact (CITC), spécialiste de l’internet des objets (IoT), propose son expertise, son réseau, ses moyens techniques et formations à plus d’une centaine d’adhérents —entreprises industrielles, sociétés de services, collectivités, etc. Au programme : objets connectés, communication machine-to-machine, géolocalisation indoor…
nanolike-jauge-numerique

Des jauges basse consommation pour l’IoT

Qui dit instrumentation des équipements et matériels, dit aussi alimentation électrique, donc piles à remplacer pour les capteurs sans-fil. Une contrainte que lève aujourd’hui Nanolike. Le fabricant de capteurs connectés développe, grâce aux nanoparticules d’or, des jauges de contraintes basse consommation offrant jusqu’à dix ans d’autonomie.
le-vaudreuil-bobineuses-schneider-electric

Des bobineuses sachant communiquer

Dans son usine du Vaudreuil (Eure), Schneider Electric est passé à la maintenance prédictive grâce à l’ITOT box, qui assure le transfert direct de nouvelles données issues des capteurs installés sur ses machines aux couches logicielles chargées de les analyser.
microcapteurs-mems

“Le microcapteur a déjà connu trois révolutions”

Rares et chers à la fin des années 80, les microcapteurs sortent désormais des usines par centaines de millions de pièces chaque année. Jean-Philippe Polizzi (Ai. 86), responsable du programme Microsystèmes du CEA-Leti, revient sur toutes les étapes de cette aventure industrielle qui se poursuit maintenant avec l’internet des objets.
capteurs-mems-main-bosch

La métamorphose des capteurs

On croyait connaître les capteurs, mais on les redécouvre. De plus en plus petits, moins chers, autonomes en énergie, connectés, intelligents… Bref, des capteurs 4.0 qu’on est tenté d’installer un peu partout dans les usines, au fond des entrepôts ou sur les infrastructures. Pour superviser l’outil industriel, prévoir les pannes ou encore gérer les flux. Attention toutefois à ne pas se noyer sous un déluge d’informations ingérable.